Le Prêtre et la touriste Américaine en Grèce – Hiérimoine Tryphon, Washington, É.-U.A.

http://washingtonofmyheart.wordpress.com

WASHINGTON OF MY HEART

USA FFD

Le Prêtre et la touriste Américaine en Grèce

╰⊰¸¸.•¨*

Hiérimoine Tryphon, Washington, É.-U.A.

Source:

http://www.orthodoxie-reunion.com

Le prêtre et la touriste américaine

ORTHODOXIE À LA RÉUNION

Une femme protestante de Tacoma (état de Washington), était en vacances avec son mari dans la ville grecque d’Athènes. Chaque jour, elle se rendait dans un petit café près de l’hôtel pour prendre son café et regardait les habitants passer. L’un de ces habitants était un prêtre orthodoxe qui passait près du café en allant à son église paroissiale. La femme souriait et le prêtre hochait la tête, souriait et continuait son chemin.

Un jour, ce prêtre grec, qui parlait anglais, remarqua que la femme américaine avait un regard triste sur son visage et il s’approcha de sa table et demanda si quelque chose la troublait. Elle éclata en sanglots et raconta au prêtre les problèmes médicaux de son mari, et qu’elle craignait pour le pire. Le prêtre s’est assis avec elle et a prié pour elle et son mari. Chaque jour, il s’arrêtait pour s’asseoir à sa table, priant pour le rétablissement de son mari.

Quelques semaines se sont passées et le mari a récupéré de sa maladie et est revenu aux États-Unis avec sa femme. Le souvenir de la compassion de ce prêtre pour une femme étrangère est resté dans sa mémoire toutes ces nombreuses années. Elle a partagé ce souvenir avec son médecin, qui est un de mes amis, et je partage (N.d.T c’est-à-dire l’hieromoine Tryphon) ce souvenir avec vous.

Quel véritable disciple et serviteur du Seigneur était ce prêtre généreux ! Puissions-nous, comme ce prêtre, être à l’écoute de ceux qui en ont besoin et que le Seigneur nous met sur nos chemins . Puissions-nous avec des cœurs ouverts toucher et apporter la guérison à ceux qui souffrent, leur faire savoir que nous nous soucions pour eux et qu’ils ont un ami pendant leur temps de chagrin, de besoin et de désespoir.

Avec l’amour en Christ,

Hiérimoine Tryphon.

https://www.facebook.com/Abbot-Tryphon-1395030584153681/ (post du 27 juin 2017 )

 

Publicités

Vivre la Divine Liturgie – Protopresbytre Stéphane Anagnostopoulos

http://patir-e-raim0.webnode.gr/news/protopresbytre-stephane-anagnostopoulos-vivre-la-divine-liturgie-la-divine-liturgie-orthodoxe-interpretee-et-commentee-selon-la-tradition-et-les-experiences-de-nombreux-pretres-moines-et-laics-orthodoxes1/

Vivre la Divine Liturgie

Protopresbytre Stéphane Anagnostopoulos

╰⊰¸¸.•¨*

La divine liturgie orthodoxe interprétée etcommentée selon la Tradition et

les expériences denombreux prêtres, moines et laïcs orthodoxes

 

Des dizaines de passereaux et d’autres oiseaux entraient et sortaient et au dehors de l’église par les fen êtres ouvertes de la coupole, gazouillant et chantant avec vivacité – Père Stéphane Anagnostopoulos

http://animalsofmyheart.wordpress.com

ANIMALS OF MY HEART

Des dizaines de passereaux et d’autres oiseaux entraient et sortaient et au dehors de l’église par les fen êtres ouvertes de la coupole, gazouillant et chantant avec vivacité

Père Stéphane Anagnostopoulos:

Un fidèle m’a raconté un événement similaire qui a eu lieu à l’église de la Mère de Dieu qui s’appelle «Ecatontapyliani» et qui se trouve à Paros (dans les Cyclades, Grèce), pendant la Divine Liturgie de la veille de l’Épiphanie, en 1998.

Des dizaines de passereaux et d’autres oiseaux entraient et sortaient et au dehors de l’église par les fen êtres ouvertes de la coupole, gazouillant et chantant avec vivacité. Pourtant, à l’heure de la consécration des saints dons, ils se sont tus et immobilis és tous pour recommencer après l’ecphonèse: «Et en premier lieu pour notre très sainte…» [Notes personnelles de l’auteur].

Les propres paroles du Seigneur «Ceci est mon corps…ceci est mon sang…» (Marc 14, 22-24) à la sainte Cène, le soir du jeudi saint, témoignent de cette réalité du Changement du pain et du vin en Corps et en Sang du Christ. La constitution donc du saint sacrement est divine. C’est le Christ lui même qui en est l’auteur.

Les signes visibles du saint sacrement sont le pain au levain, le vin et la prière secrète «envoie ton Saint-Esprit sur nous et sur ces Dons…». Ce n’est pas seulement la grâce du Christ qui est transmise par la sainte communion comme c’est le cas d’ ailleurs pour d’autres sacrements, mais c’est le Christ, le Seigneur lui-même. Les fidèles qui reçoivent dignement le Corps et le Sang du Christ, s’ y intègrent, ayant les mêmes corps et sang que Lui. L’adhésion au Corps de l’église, c’est-à-dire l’incorporation, commence par le saint Baptême et s’achève avec la sainte communion, c’est-à-dire l’intégration. Cela veut dire que notre être tout entier reçoit d’une façon mystique la Vie-même, notre Seigneur et Rédempteur et l’incorpore.

Source:

Père Stéphane Anagnostopoulos

Vivre la Divine Liturgie

Expériences Liturgiques

Le Pirée 2011

Le pain distribué comme antidoron est sanctifié auparavant, car il a été offert à Dieu – Saint Nicolas Cabasilas

http://faithbookorthodoxy.wordpress.com

FAITHBOOK – ORTHODOXY

Le pain distribué comme antidoron

est sanctifié auparavant, car il a été offert à Dieu

Saint Nicolas Cabasilas

Saint Nicolas Cabasilas ajoute ceci:

«Le pain distribué comme antidoron est sanctifié auparavant, car il a été offert à Dieu. Tous les participants chrétiens le reçoivent avec dévotion dans le creux de la paume droite et embrassent la main droite du prêtre qui vient de toucher et rompre le Corps tout saint du Christ, le Sauveur. Notre Église croit que la main du célébrant, comme elle a été tout entière sanctifiée, transmet cette sanctification à ceux qui la touchent et l’embrassent».

(Saint Nicolas Cabasilas, P.G. 150, 489 C.)

Source:

L’humilité et l’orgueil – Père André Konanos, Grèce

http://textsorthodoxy.wordpress.com

TEXTS – ORTHODOXY

L’humilité et l’orgueil

Père André Konanos, Grèce

Un homme a dit au Saint Paisios du Mont Athos, Grèce (+1994):

-Je dors toute la journée.

Ce à quoi le staretz a répondu :

-Il n’y a rien de mal à cela, pendant que tu dors, tu ne pèches pas.

Quelles personnes étonnantes sont ces saints : même les erreurs, les péchés et les extravagances que nous leur révélons, ils les transforment en une bonne idée, car ils sont humbles. L’humilité leur donne l’occasion de tout regarder avec grâce, de baisser la tête et de ne pas se comporter avec arrogance, comme nous, en disant :

-Écoute ce que j’ai à dire ! Laisse ça tranquille ! Répare ça !

Non, les saints ne vous disent rien de tel, et ils ne vous demandent ou n’exigent rien de vous, mais seulement d’eux-mêmes. Ils se font des reproches, se punissent et luttent. Ils aiment tous les autres et adorent tout le monde. J’ai été impressionné par les paroles de saint Niphon de Constantinople : « Quand vous regardez quelqu’un, tombez mentalement à ses pieds et salue-le. » Vous pouvez vous incliner ? Pouvez-vous vous pencher comme le font les épis de blé ? Lorsqu’un blé pousse et emmagasine le grain, il devient lourd et se plie. En y regardant de plus près, vous dites :

-Il y a du grain, il y a du contenu.

Si vous avez du contenu, vous pliez. Si vous ne le faites pas, rien ne vous tire vers le sol et vous volez dans les nuages. Mais vous voulez vous voir, vous voulez être différent, comme un blé au début de sa croissance, disons, dans son enfance. Tel est le cas, par exemple, d’un jeune homme beau, mais égoïste, qui hésite à se réconcilier, parce qu’il a une haute opinion de lui-même, qu’il est intrusif, qu’il veut être remarqué et entendu…

C’est donc une grande chose d’avoir de l’humilité, de demander au Seigneur de l’humilité, de s’incliner devant le Seigneur, afin qu’Il nous voie humbles et Poursuivre la lecture « L’humilité et l’orgueil – Père André Konanos, Grèce »

« They must learn, for they do not know » – The conversion of French George Lesier from Roman Catholicism to Orthodoxy

http://faithbookorthodoxy.wordpress.com

FAITHBOOK – ORTHODOXY

« They must learn, for they do not know »

The conversion of French George Lesier from

Roman Catholicism to Orthodoxy

Source:

https://www.impantokratoros.gr/root.en.aspx

https://www.impantokratoros.gr/Conversion-Orthodoxy.en.aspx

With this title we publish the letter of Mrs. Catherine Lesier, by which she expresses her thanks for the contribution of our Holy Monastery for the conversion of her reposed husband to the One, Catholic and Apostolic Church, our Orthodox Church.

We used the above title, because it consists of the saying of George Lesier himself, while expressing his pain for his countrymen, himself being French, and because we believe this publication would also help those who have yet to know and taste the Grace of the Holy Spirit.

The conversion of George, of course is by nature the work of the Divine Grace. It is the response of God to his innocent intention, in his personal spiritual struggle which was but an expression of his anticipation for his union with the Holy Church. It is without doubt the fruit of love and of the hearty prayers of his pious wife and of the spiritual fathers and brothers, who anonymously or otherwise, they are referred to in the letter of Mrs. Lesier.

The contribution of our Holy Monastery lies in the divine functioning providence of its New Marmara Metohion at Halkidiki. of the last few years.
We believe that George, as he requested, kept clean the robe of holy baptism and now he reposes in the glory of the Lord. He intercedes for his family, his spiritual brothers but also for his, of the flesh countrymen. « They must learn, because they do not know » he would say when he referred to them. He wished that they all knew, if possible, the Grace of the Holy Spirit which he intensely lived with his holy baptism. Finally George was speaking from experience. For this he was very convincing and he became greatly accepted within his narrow family circle and by his countrymen that came to know him.

We pray that God rest his spirit with the Just and we ask him to pray to God for us who came to love him.

* * *

N. Marmaras 15-3-1993.

My honourable elder George, bless.

I know your time is precious, for this I beg you to forgive me that I make you spend a little time reading my letter.

Personally I thank you for the contribution of your spiritual work at the New Marmara Metohion. I especially thank you and all the fathers of the Monastery, for helping my husband George to come to Orthodoxy and be baptized at 65 years of age. I truly believe I have lived a miracle, because in my twenty years of married life, I had to deal with a very difficult man, especially in religious matters.

When after our wedding – fortunately we married in the Orthodox Church – I learned from someone spiritual that it is a heavy misdemeanour that I had married a heterodox and even as he called him a heretic. I was shaken and I started to feel the weight of my responsibility and guilt. That Spiritual one suggested to me that I should help him get to know Orthodoxy and perhaps if Poursuivre la lecture « « They must learn, for they do not know » – The conversion of French George Lesier from Roman Catholicism to Orthodoxy »

« Πρέπει να μάθουν, γιατί δεν ξέρουν… » – Η μεταστροφή του Γάλλου George Lesier από τον Ρωμαιοκαθολικισμό στην Ορθοδοξία

http://romancatholicsmetorthodoxy.wordpress.com

ROMAN CATHOLICS MET ORTHODOXY

« Πρέπει να μάθουν, γιατί δεν ξέρουν… » 

Η μεταστροφή του Γάλλου Γεωργίου Λεσιέρ από τον

Ρωμαιοκαθολικισμό Στην Ορθοδοξία

Πηγή:

https://www.impantokratoros.gr/719C84C8.el.aspx

Ι. ΜΟΝΗ ΠΑΝΤΟΚΡΑΤΟΡΟΣ ΜΕΛΙΣΣΟΧΩΡΙΟΥ

Εκ του περιοδικού « Ο Όσιος Γρηγόριος » Ετήσια έκδοσις της Ιεράς κοινοβιακής Μονής Οσίου Γρηγορίου Αγίου Όρους. Αριθμός τεύχους 18.

Με τον τίτλο αυτό δημοσιεύουμε επιστολή της κας Αικατερίνης Λεσιέρ, με την οποία εκφράζει τις ευχαριστίες της για την συμβολή της Ιεράς Μονής μας στην επιστροφή του μακαριστού συζύγου της Γεωργίου Λεσιέρ στην Μία, Αγία, Καθολική και Αποστολική Εκκλησία, την Ορθόδοξο Εκκλησία μας.

Χρησιμοποιήσαμε τον τίτλο αυτό, γιατί αποτελεί λόγο του ιδίου του Γεωργίου Λεσιέρ που εκφράζει τον πόνο του για τους ομοεθνείς του, καθότι ο ίδιος Γάλλος, και γιατί πιστεύουμε ότι με το δημοσίευμα αυτό βοηθούμε και αυτούς που δεν έχουν ακόμη γνωρίσει και γευθεί την Χάρη του Αγίου Πνεύματος.

Η επιστροφή του Γεωργίου, βεβαίως, είναι κατ’ εξοχήν έργο της Θείας Χάριτος. Είναι η ανταπόκριση του Θεού στην αγαθή προαίρεση του, στον προσωπικό του πνευματικό αγώνα, που δεν ήταν παρά έκφραση της προσδοκίας για την συσσωμάτωσή του στην Αγία Εκκλησία. Είναι αναμφισβήτητα καρπός της αγάπης και της εμπόνου προσευχής της ευλαβούς συζύγου του και των πνευματικών πατέρων και αδελφών, που επωνύμως και ανωνύμως αναφέρονται στην επιστολή της κας Λεσιέρ.

Η προσφορά της Ιεράς Μονής μας έγκειται στην κατά θεία πρόνοια λειτουργία του εν Νέω Μαρμαρά Χαλκιδικής Μετοχικού αυτής και τα τελευταία έτη.

Πιστεύουμε ότι ο Γεώργιος, όπως το εζήτησε, διαφύλαξε καθαρόν τον χιτώνα του Αγίου Βαπτίσματος και τώρα αναπαύεται εν τη δόξη του Kυρίου. Πρεσβεύει για την οικογένεια του, τους πνευματικούς του αδελφούς, αλλά και για το κατά σάρκα γένος του. «Πρέπει να μάθουν, γιατί δεν ξέρουν», έλεγε, όταν αναφερόταν σ’ αυτούς. Ήθελε να γνωρίζουν, εί δυνατόν όλοι, την Χάρη του Αγίου Πνεύματος που αυτός έντονα ζούσε μετά το Άγιο Βάπτισμα. Εκ πείρας πλέον ωμιλούσε ο Γεώργιος. Γι’ αυτό ήταν τόσο πειστικός, αλλά και έγινε τόσο αποδεκτός από το στενό οικογενειακό του περιβάλλον και από όσους εκ του γένους του τον εγνώρισαν.

Έυχόμεθα ο Θεός να αναπαύει μετά Δικαίων το πνεύμα του, και τον παρακαλούμε να προσεύχεται προς τον Θεό και για μας που τον αγαπήσαμε.

Ν. Μαρμαράς 15.3.1993

* * *

Σεβαστέ μου γέροντα Γεώργιε, ευλόγησον

Γνωρίζω ότι ο χρόνος σας είναι πολύτιμος, γι’ αυτό ζητώ να με συγχωρέσετε που θα αναγκασθήτε να αφιερώσετε λίγη ώρα διαβάζοντας το γράμμα μου.

Προσωπικά σας ευχαριστώ για την προσφορά του πνευματικού σας έργου στο Μετόχι του Ν. Μαρμαρά. Ιδιαίτερα ευχαριστώ εσάς και όλους του πατέρες του Μοναστηριού, που βοηθήσατε τον σύζηγό μου Γεώργιο να γνωρίσει την Ορθοδοξία και να βαπτισθεί στα εξήντα πέντε του χρόνια. Πραγματικά πιστεύω πως έζησα ένα θαύμα, γιατί είχα να κάνω, στα είκοσι χρόνια της συζυγικής μου ζωής, με έναν άνθρωπο πολύ δύσκολο, ειδικά στα θρησκευτικά θέματα.

Όταν μετά τον γάμο μας- ευτυχώς ετελέσαμε Ορθόδοξο γάμο- έμαθα από κάποιον πνευματικό ότι είναι βαρύ παράπτωμα που παντρεύτηκα έναν ετερόδοξο, και μάλιστα όπως τον απεκάλεσε αιρετικό, συγκλονίσθηκα και άρχισα να αισθάνομαι το βάρος της ευθύνης και της ενοχής. Μου σύνεστησε ο Πνευματικός εκείνος να τον βοηθήσω να γνωρίσει την Ορθοδοξία και ίσως αν γινόταν Ορθόδοξος να τακτοποιούνταν το θέμα.

Προσπάθησα όσο μπορούσα, αλλά στάθηκε αδύνατον. Η επίσκεψη μας στην Poursuivre la lecture « « Πρέπει να μάθουν, γιατί δεν ξέρουν… » – Η μεταστροφή του Γάλλου George Lesier από τον Ρωμαιοκαθολικισμό στην Ορθοδοξία »