Le Prêtre et la touriste Américaine en Grèce – Hiérimoine Tryphon, Washington, É.-U.A.

http://washingtonofmyheart.wordpress.com

WASHINGTON OF MY HEART

USA FFD

Le Prêtre et la touriste Américaine en Grèce

╰⊰¸¸.•¨*

Hiérimoine Tryphon, Washington, É.-U.A.

Source:

http://www.orthodoxie-reunion.com

http://www.orthodoxie-reunion.com/?p=1507

ORTHODOXIE À LA RÉUNION

Une femme protestante de Tacoma (état de Washington), était en vacances avec son mari dans la ville grecque d’Athènes. Chaque jour, elle se rendait dans un petit café près de l’hôtel pour prendre son café et regardait les habitants passer. L’un de ces habitants était un prêtre orthodoxe qui passait près du café en allant à son église paroissiale. La femme souriait et le prêtre hochait la tête, souriait et continuait son chemin.

Un jour, ce prêtre grec, qui parlait anglais, remarqua que la femme américaine avait un regard triste sur son visage et il s’approcha de sa table et demanda si quelque chose la troublait. Elle éclata en sanglots et raconta au prêtre les problèmes médicaux de son mari, et qu’elle craignait pour le pire. Le prêtre s’est assis avec elle et a prié pour elle et son mari. Chaque jour, il s’arrêtait pour s’asseoir à sa table, priant pour le rétablissement de son mari.

Quelques semaines se sont passées et le mari a récupéré de sa maladie et est revenu aux États-Unis avec sa femme. Le souvenir de la compassion de ce prêtre pour une femme étrangère est resté dans sa mémoire toutes ces nombreuses années. Elle a partagé ce souvenir avec son médecin, qui est un de mes amis, et je partage (N.d.T c’est-à-dire l’hieromoine Tryphon) ce souvenir avec vous.

Quel véritable disciple et serviteur du Seigneur était ce prêtre généreux ! Puissions-nous, comme ce prêtre, être à l’écoute de ceux qui en ont besoin et que le Seigneur nous met sur nos chemins . Puissions-nous avec des cœurs ouverts toucher et apporter la guérison à ceux qui souffrent, leur faire savoir que nous nous soucions pour eux et qu’ils ont un ami pendant leur temps de chagrin, de besoin et de désespoir.

Avec l’amour en Christ,

Hiérimoine Tryphon.

https://www.facebook.com/Abbot-Tryphon-1395030584153681/ (post du 27 juin 2017 )

 

Paris, France: The conversion of a Roman Catholic French man to Orthodoxy – A miracle of Saint Xenia of St. Petersburg, Russia

http://romancatholicsmetorthodoxy.wordpress.com

ROMAN CATHOLICS MET ORTHODOXY

Saint Xenia of St. Petersburg, Russia,

the Fool-for-Christ & Wonderworker (+1809)

Feast day: Jan 1 & Sep 11

Paris, France:

The conversion of a Roman Catholic French man to Orthodoxy –

A miracle of Saint Xenia of St. Petersburg, Russia

 

Saint Xenia of St. Petersburg, Russia, the Fool-for-Christ and Wonderworker…

We follow with an account by a resident of France, who was benefited by the Saint in our days.

A French dentist with a private clinic in Paris was injured in a car accident and had to stay in hospital for a few days.

Roman Catholic by creed, but indifferent to the faith, he watched as the Poursuivre la lecture « Paris, France: The conversion of a Roman Catholic French man to Orthodoxy – A miracle of Saint Xenia of St. Petersburg, Russia »

Cornelia Rees et l’ Archimandrite Gabriel Bunce, Suisse: Nous devons retourner à nos racines!

https://franceofmyheart.wordpress.com

FRANCE OF MY HEART

140442.p

Père Gabriel Bunge, Suisse

140440.p

Cornelia Rees et l’ Archimandrite Gabriel Bunce:

Nous devons retourner à nos racines!

Source:

http://www.pravoslavie.ru

http://www.pravoslavie.ru65138.htm

ORTHODOX CHRISTIANITY

Il y a une quinzaine d’années, j’ai eu une occasion unique de visiter l’ermitage d’un hiéromoine et théologien catholique dans les montagnes de Suisse. Il était bien connu pour ses écrits sur les saints Pères de l’Église chrétienne, et non moins bien connu (du point de vue occidental moderne), pour son mode de vie monastique inhabituel. Quelque peu familière de l’apparence que les monastères catholiques présentent généralement aujourd’hui, je ne m’attendais pas à me sentir tellement à l’aise comme moniale orthodoxe dans son ermitage catholique.

Après avoir gravi un chemin boisé de montagne jusqu’à une petite maison dans les arbres, nous avons été accueillis par un homme âgé austère, sa barbe grise flottant sur sa soutane noire. Sa tête était couverte d’un capuchon portant une croix rouge brodée sur le front. C’était comme si nous avions été transportés dans le désert égyptien, pour voir Saint Antoine le Grand. Tandis que lui et son compagnon d’ascèse Père Raphaël nous offraient le thé, nous avons parlé de l’Église d’Orient et d’Occident, et de l’Église orthodoxe russe. Mais il n’était pas question pour eux de rejoindre cette Église, cela aurait même créé un malaise d’en parler. Poursuivre la lecture « Cornelia Rees et l’ Archimandrite Gabriel Bunce, Suisse: Nous devons retourner à nos racines! »